Conférence
19h30
Amphithéâtre n°7 du Pôle Formation de la Faculté de Médecine de Lille

Le Conférencier

Thomas-Antérion Catherine

Neurologue et Docteur en neuropsychologie, Catherine Thomas-Antérion a créé l’une des trois premières consultation de Mémoire en France en 1993 et a été responsable de l’un des 10 premiers CMRR de 2002 à 2013. Elle a été membre actif et présidente du GRECO (Groupe de Réflexions sur les Evaluations Cognitives) et a été l’un des éditeurs du GREMOIRE, tome 1 en 2008 et tome 2 en 2015. Chercheur associé dans le Laboratoire Etudes des Mécanismes cognitifs, EA 3082 de l’Université Lyon 2, elle a encadré de nombreuses thèses. Depuis mai 2013, elle exerce le neurologie libérale à Lyon: neurologie du comportement, consultations de mémoire et de neuropsychologie. Catherine Thomas Antérion fait également partie des membres fondateurs du DIU MA2 dont elle a rejoint le comité directeur dès sa création en 2015.

À propos

Immergé dans le travail du peintre-graveur contemporain, Vesselin Vassilev, sur la Mona Lisa de Léonard de Vinci, qu’il représente de dos, le lecteur découvre les mécanismes cognitifs qui sous-tendent la création artistique. Catherine Thomas-Antérion montre que la fabrication d’une oeuvre murit lentement et s’effectue en plusieurs étapes : l’inspiration (qu’est ce qui fait sourire Mona ?), l’assimilation (le travail, les recherches de l’artiste, etc.), la résolution du problème et l’illumination (la solution), et enfin la fabrication elle-même (ici, la technique de la gravure). En outre, des études neuroscientifiques récentes sur le visage de Mona permettent de mettre en perspective à la fois le point de vue du spectateur et ce que le regard lui-même apporte à la théorie de l’esprit et aux échanges sociaux. Cette étude, menée comme une enquête policière avec des énigmes à résoudre — hommage à l’un des passe-temps de Léonard de Vinci —, trouve sa résolution dans les sources de l’artiste (dessins préparatoires et oeuvres choisies) sous l’angle des neurosciences et de la neuroesthétique.

Catherine Thomas-Antérion est neurologue et docteur en neuropsychologie. Elle a publié de nombreux ouvrages ou participé à des publications collectives dans ce domaine. Elle a codirigé et écrit des chapitres de l’ouvrage Neuropsychologie et art, avec le professeur Hervé Platel (2013) et est co-auteur de l’essai Les Troubles de mémoire : prévenir, accompagner (2015). Elle a publié un recueil de poèmes Aïe mes idoles ou canards exquis, illustré par Danielle Stéphane (2012). Aux Belle Lettres, on lui doit, avec le professeur Frédéric Dubas, l’ouvrage Le Sujet, son symptôme, son histoire (2013).

Nos partenaires

  • Logo Fondation Alzheimer
  • Fondation Vaincre Alzheimer
  • DISTALZ
  • Faculté de médecine - Université de Lille
  • LiCEND
  • Université de Lille